Vélo de montagne

S’essayer au vélo de montagne

Adepte de sensation forte et de sport extrême, le vélo de montagne est l’une des principales activités à laquelle vous devrez absolument vous essayer. Et pour un premier pas réussi, on est ravi de mettre à votre profit, notre expertise dans le domaine.

Se familiariser avec un vélo de montagne

Avant toutes choses, il faut commencer par s’ôter de la tête, l’idée que l’usage des vélos de montagne n’est juste fait que pour les hommes. Les femmes et les enfants y ont aussi droit, et ce n’est pas rare de voir toute une famille s’y lancer, durant le week-end ou en vacances. Et pour se familiariser avec cette pratique, il faut commencer par sympathiser avec son vélo, ce qui implique une grande vigilance lors de son achat.

Choisir le vélo de montagne idéal

Il existe de nombreux types de vélo de montagne au choix sur le marché en ce moment, ce qui ne facilite pas vraiment la tâche de chacun. Néanmoins, il faut éviter de faire son achat au hasard, au risque de se faire décevoir rapidement. Cependant, il est préférable de lancer sa recherche en fonction de la discipline à opter. Puis, enchaîner par la taille idéale de son vélo, avant de s’attaquer au choix des suspensions, ainsi que des divers matériels qui devraient venir avec. Et pour que son vélo ne lâche pas en pleine pratique, il ne faut pas négliger son entretien.

Se mettre au vélo de montagne nécessite une pratique régulière et une bonne connaissance du terrain. Mais surtout, des matériels de sécurité recommandés, principalement le casque avec lunette, et les matériels de protection d’articulation.

À la découverte des vélos de montagne

Les vélos de montagne arborent leur forme atypique, dédiée à des utilisations spécifiques, notamment pour les randonnées en montagne. Et même s’ils se ressemblent sur différents points, les vélos de montagnes se dénotent tout de même, en de nombreux types pour différentes disciplines.

Les disciplines à connaître

En effet, lorsque l’on parle de vélo de descente, la plupart des gens pensent qu’il ne s’agit que d’un seul et même modèle. Pourtant, si on se renseigne davantage sur le sujet, on peut facilement noter qu’il en existe de nombreuses variantes, partant du même principe, à savoir, les randonnées en montagne. En tant que principale discipline, on distingue le Cross-country, l’Enduro, ainsi que la descente.

 

Les équipements à prévoir

Chaque type de discipline nécessite une préparation spécifique, ainsi que des matériels adaptés. Pour illustrer, à noter que la pratique du Cross-country se fait avec un vélo assez léger, avec suspension intégrale ou non. Tandis que l’Enduro peut se pratiquer avec tout type de vélo, qu’il soit ou non, équipé d’amortisseur et de suspension. Sachant que l’idéal est tout de même d’avoir une suspension intégrale. Mais il peut tout à fait se contenter d’une suspension à l’avant ou à l’arrière, ce qui ne dépend que de chacun. Et pour sa part, la Descente se fait uniquement avec des vélos plutôt lourds, offrant une robustesse et une résistance assez accrue.

Les vélos de montagne sont de vrais petits bijoux, surtout si l’on sait comment s’y prendre avec. Mais qui dit vélo de montagne ne veut pas dire qu’il ne peut s’adapter à la ville, même s’il existe des vélos qui y sont destinés.