Accessoires

Les bons accessoires pour un vélo de montagne

Les accessoires pour vélo sont les mêmes pour toutes disciplines, mais certains décident d’en rajouter, en fonction des circonstances, comme le cas de la pratique du vélo de montagne.

Les accessoires basiques

Lorsque l’on parle d’accessoire de vélo, on ne peut évidemment se défaire du port du casque. Le casque assure à tous de se prévenir de tout choc éventuel qui pourrait toucher sa tête, et s’éviter une commotion. Ensuite, vient l’accoutrement, qui se compose essentiellement d’un maillot, à manche longue ou courte, selon les préférences de chacun, et d’un short ou d’un justaucorps. On note aussi la présence d’une gourde, ainsi que d’une trousse à clé, en plus des bottes spécialisées.

Les rajouts d’accessoires

Si ces accessoires sont indispensables à tous bons cyclistes, peu importe la discipline, cela s’avère être insuffisant, lorsqu’il s’agit de s’attaquer à une montagne. Sachant que l’on peut trébucher à tous les coups en raison de la forte présence de rocher et de cailloux sur le chemin emprunter, il est donc judicieux de se munir de protection. Pour cela, on note les protections corporelles, comme la coudière, la genouillère, la jambière ou encore le protège-tibia. Cela évite de se prendre directement les projectiles, ou encore les débris et branches d’arbres, et se faire des bleus. 

Une bonne partie de descente ou de randonnée à vélo de montagne n’est jamais à l’abri des imprévus. C’est pour cela qu’il faut toujours être vigilant, et ne jamais négliger les ports des accessoires recommandés, peu importe la discipline pratiquer. 

Les habits indispensables au vélo de montagne

Nombreux sont ceux qui se demandent pourquoi faut-il porter des habits spécifiques juste pour du vélo. Et apparemment, ces gens-là n’ont encore jamais entendu parler, ni vu, les vélos de montagne en action.

Pourquoi des habits spécifiques ?

Selon chaque discipline, l’usage du vélo nécessite bien des accessoires, et en dehors de ces derniers, le vélo de montagne nécessite aussi le port d’une tenue vestimentaire réglementée. Cela évite permet à tous de minimiser les dégâts qui pourraient leur arrivée durant la pratique, sachant qu’elle soit assez dangereuse par moments.

Les habits à ne pas négliger

En effet, pour parfaire ses moments sur un vélo de montagne, il est indispensable de se munir du nécessaire, surtout en termes d’habillage. Pour cela, on note :

 Le casque

A la base, il s’agit plutôt d’un accessoire que d’un vêtement, mais en tant que couvre-chef, il s’incruste donc parmi les habits. D’autant plus qu’il soit nécessaire pour la réduction des chocs en cas de désagrément.

 La combinaison

On parle ici de l’accoutrement du cycliste, à savoir, son maillot et son short. Ces derniers sont fabriqués à base de tissus très résistants, conçus dans le but de minimiser les risques de coupure ou de blessure, en cas de contact avec des objets tranchants. 

 Les gants

Parfois négliger par les gens, les gants sont aussi indispensables à un bon cycliste lors d’une randonnée en montagne, surtout pour ceux qui ont les mains moites. Ils empêchent vos mains de glisser, et de se déchirer en cas de chute.

Au vélo comme dans tout type de discipline extrême, l’accoutrement ne peut se faire négliger, au risque de le payer amèrement.